Menu

CCI Paris Ile de France

Publié le 23 juin 2020

L’argumentation : préparer la section B de l’expression écrite du TEF

Vous passez prochainement le TEF et vous vous demandez comment préparer la section B de l’expression écrite ? Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour mieux vous y préparer. 

Une épreuve d’argumentation avant tout

On surnomme la section B de l’expression écrite l’épreuve de « la lettre ». À tort !

En réalité, il n’est pas du tout obligatoire de rédiger son argumentation sous forme de lettre.

L’objectif de cette activité est d’exposer un point de vue. Vous devrez en fonction de l’énoncé, écrire un texte pour expliquer pourquoi vous êtes d’accord ou n’êtes pas d’accord, en donnant des arguments et des exemples.

Pour vous préparer, vous pouvez notamment consulter le tutoriel et l’atelier de préparation consacrés à l’épreuve d’expression écrite.

Comment introduire son argumentation ?

Pour gagner en temps et en efficacité, nous vous conseillons de commencer par une simple phrase d’introduction. Voici quelques exemples pour vous inspirer :

  • Bonjour,
  • Madame, Monsieur,
  • À l’attention de la rédaction.
  • Vous avez écrit que (reformulation de l’affirmation).
  • Pour ma part, je pense que …
  • J’ai lu dans votre journal l’idée suivante : « citation de l’affirmation »
  • Je ne suis pas du tout d’accord, pour moi …
  • Suite à votre article indiquant que (reformulation ou citation de l’affirmation), je me permets de réagir.
  • Je fais suite à l’article paru dans votre journal qui indiquait que (reformulation de l’affirmation), ce qui me parait tout à fait juste.

Comment votre expression écrite est-elle évaluée ?

Pour la section B, les évaluateurs prennent en compte :

• la pertinence des informations transmises (adéquation avec le sujet) ;
• la qualité des arguments (développement, détails, illustrations) ;
• la cohérence interne du texte ;
• la cohésion de texte et de phrase ;
• la qualité des phrases et du vocabulaire utilisé (variété, correction, précision, adéquation avec le sujet) ;
• l’orthographe et la ponctuation.

 

Quelques conseils d’Alban, responsable pédagogique, pour réussir l’épreuve :

1. Inutile de rédiger sous forme de lettre formelle, avec un en-tête officiel : ça ne rapporte aucun point.
2. Évitez absolument les longues introductions et conclusions génériques, qui « marchent » pour tous les sujets : les évaluateurs n’en tiennent pas compte.
3. Concentrez-vous sur votre argumentation personnelle et développez vos idées.

 

Dans quel TEF retrouve-t-on l’épreuve d’argumentation ? 

Vous retrouverez cette épreuve que vous passiez le TEF Canada, le TEFAQ, le TEF Naturalisation ou le TEF Résident, mais avec des durées d’épreuve différentes :

 

Retrouvez également nos précédents articles sur les épreuves du TEF :

Le fait divers : préparer la section A de l’expression écrite du TEF 
– Se préparer à l’épreuve d’expression orale du TEF
Se préparer à l’épreuve de compréhension écrite du TEF
– Se préparer à l’épreuve de compréhension orale du TEF
Se préparer à l’épreuve de lexique et structure du TEF

Et nos ateliers de préparation aux épreuves du TEF sur notre chaîne Youtube.

 

Si vous avez d’autres questions au sujet de la préparation, écrivez-nous à l’adresse francais@cci-paris-idf.fr ou rejoignez notre groupe sur Facebook.

 

~ Romain DEVAUX