Menu

CCI Paris Ile de France

Publié le 30 juin 2020

Le fait divers : préparer la section A de l’expression écrite du TEF

Vous vous posez des questions sur la section A de l’épreuve d’expression écrite du TEF, le fait divers et vous demandez comment la préparer ? Si c’est le cas, cet article est fait pour vous !

Savoir transmettre des informations

Dans cette activité, vous devez proposer, de manière cohérente et pertinente, la suite d’un début de texte en veillant à apporter des détails, des explications et des informations nouvelles ne se trouvant pas dans l’énoncé. L’objectif de cette activité est de transmettre des informations.

Nous vous conseillons donc de bien lire le sujet, de vous inspirer du titre pour imaginer la suite des évènements.

N’hésitez pas à consulter le tutoriel consacré à l’épreuve d’expression écrite pour vous entraîner.

Comment votre expression écrite est-elle évaluée ?

Parmi les critères considérés lors de l’évaluation, on retrouve :

• la pertinence des informations transmises (adéquation avec le sujet) ;
• la qualité des informations (développement, détails, illustrations) ;
• la cohérence interne du texte, la cohésion de texte et de phrase, la qualité des phrases et du vocabulaire utilisé (variété, correction, précision, adéquation avec le sujet) ;
• l’orthographe et la ponctuation.

 

Quelques conseils d’Amandine, responsable pédagogique, pour réussir l’épreuve :

1. Ne recopiez pas le début du texte, cela vous fait perdre du temps et ne vous fait pas gagner de point.
2. Ne résumez pas ou ne reformulez pas le texte.
3. Apportez des informations nouvelles, en faisant appel à votre imagination. Le titre donne parfois de précieuses informations. 

 

Dans quel TEF retrouve-t-on l’épreuve du fait divers ? 

Vous retrouverez cette épreuve que vous passiez  le TEF, le TEF Canada, ou le TEFAQ :

 

Et si vous avez d’autres questions, écrivez-nous à l’adresse francais@cci-paris-idf.fr ou rejoignez notre groupe de préparation sur Facebook.

Retrouvez également comment préparer la section B de l’expression écrite du TEF : l’argumentation.

~ Romain DEVAUX