Menu

CCI Paris Ile de France

Publié le 16 juillet 2020

La langue française, outil de compréhension mutuelle entre les différents pays

Découvrez notre série #JeTravailleEnFrancais. Nous avons proposé à des professionnels francophones de partager avec nous leur usage de la langue française dans leur quotidien au travail.

Leur compétence en français est-elle un atout dans leur évolution professionnelle ? Yao Lin, Chinois, chef de projet pour la Fondation Prospective et Innovation, nous en dit plus. 

 

D’origine chinoise, j’ai commencé mes études dans ma ville natale Qingdao avant d’être amené à poursuivre mon cursus universitaire en France, à l’âge de 20 ans. C’est à ce parcours peu commun que je dois une double culture franco-chinoise qui est pour beaucoup dans mon enrichissement.

D’excellents résultats à l’Alliance Française m’ont ouvert les portes de l’Université de La Sorbonne qui m’a enseigné le plaisir du travail fructueux et le goût de l’entraide. Une formation académique d’excellence de l’Institut Supérieur de Communication & de Publicité (ISCOM) m’a permis d’accéder au monde de la communication politique & digitale.  

C’est avec ce parcours atypique que j’ai démarré ma carrière professionnelle au sein de la Fondation pour la prospective et l’innovation, présidée par M. Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre. La langue française pour moi représente un atout très important au sein de cette Fondation, qui m’attire toujours par son ouverture sur le monde et la réflexion prospective qu’elle incarne.

En occupant ce poste professionnel, je me suis spécialisé en stratégie géopolitique internationale et gestion des projets bilatéraux et multinationaux, notamment avec la Chine. Grâce à ce travail, j’ai eu l’occasion de communiquer en français avec des hommes politiques, diplomates et experts français, européens et africains. J’apprécie énormément cette occasion d’utiliser mon français pour créer un lien plus fort entre nous. Ma connaissance des deux langues me paraît très utile dans la négociation entre les différents partenaires afin de mener à bien différents projets.

Toujours dans l’objectif de rassembler nos deux grandes civilisations, j’ai fondé en 2019 l’Association « Cercle des Jeunes Professionnels et Entrepreneurs Franco- Chinois » (C.J.P.E.F.C). Nous accompagnons des jeunes porteurs de projets sur la stratégie de le développement cross-border et l’élaboration de stratégies d’entrée sur le marché chinois pour les startups françaises ainsi que dans les stratégies d’expansion à l’international pour les startups chinoises.

Le dialogue entre les différentes civilisations me semble très important de nos jours. C’est seulement par l’outil linguistique que l’on pourrait parvenir à créer un monde plus connecté et mener une meilleure compréhension mutuelle entre les différents pays.

 

~ Propos recueillis par Yang Huang

 

Dans la même série, retrouvez le portrait :
de Michel Eric Nouafo, Vice-président Ventes internationales,
d’Emily Smith, Spécialiste de l’intelligence interculturelle,
de Nidhi Somani, chargée de Développement pour Business France,
de Giuliano Lombardo, Export Area Manager pour la France et le Benelux,
de Nikolai Maiorov, responsable des ventes dans la zone CEI,
de Heather Seeley, chargée de programme d’aide au développement à l’international
et de Malik Dzhanaliev, chargé de conformité à la BNP Paribas.