Menu

CCI Paris Ile de France

Ils font vivre le français pro

Publié le 21 novembre 2019

Développer le français professionnel au Togo avec l’Institut français

Cette année, les 63 étudiants du projet PROFAMED, un programme de formation et d’appui au secteur de l’audiovisuel et des médias au Togo, passeront un Diplôme de français des Relations internationales. Pauline Durand, chargée du département de langue de l’Institut Français du Togo à Lomé, nous en dit plus sur cette belle initiative et les projets de l’Institut en faveur du français professionnel.

Pouvez-vous nous présenter votre Institut ?

L’Institut Français du Togo existe depuis 2014 et compte aujourd’hui une vingtaine de personnes. Tout comme les autres Instituts, nous tissons beaucoup de liens avec le pays culturellement et linguistiquement. Pour promouvoir la langue, nous disposons d’une grande médiathèque, avec des espaces presses, jeunesses, documentaires etc.. et nous avons une très forte programmation culturelle.

Nous essayons au maximum de promouvoir les artistes togolais. Pour ce faire, nous avons environ 350 événements dans l’année : cela va de petits événements à la médiathèque, à des spectacles de danse, de théâtre, ou encore il y a peu, le festival de la photographie. Nous mettons également à disposition nos locaux, notre scène et mis en place des échanges où certains artistes ont pu partir avec l’Institut Français pendant trois mois en France.

Dans quel contexte proposez-vous les Diplômes de français des Relations internationales ?

L’initiative est tout d’abord venue de l’Ambassade de France dans le cadre d’un projet spécifique : le PROFAMED.

Le PROFAMED est un projet de formation et d’appui au secteur de l’audiovisuel et des médias au Togo. Il a été élaboré sous l’impulsion du Ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique et de l’Ambassade de France au Togo, en partenariat avec l’Institut des sciences de l’information, de la communication et des arts (ISICA) de l’Université de Lomé.

Le projet a pour objectif principal l’amélioration du traitement de l’information journalistique au Togo en vue de « favoriser la consolidation de la démocratie au sein d’un État de droit et de paix ». Dans le cadre de ce programme, les 61 étudiants inscrits suivent un module de français des relations internationales d’une durée de 48 heures de cours. 

Cette année, nous avons inclus un module de cours de renforcement linguistique en communication écrite et orale. Nous avons proposé aux étudiants, de passer le Diplôme de français des Relations internationales de la CCI Paris Île-de-France, au niveau C1.

Quels sont vos autres projets dans le domaine du français professionnel ?

L’Institut Français du Togo un projet qui dure déjà  depuis deux ans, en partenariat avec une banque locale.

Nous proposons des cours de français sur objectif aux employés bancaires – un renforcement de la communication orale et écrite dans un contexte professionnel.

Les employés de la banque ont besoin d’obtenir des outils linguistiques rapidement afin de comprendre, écrire, réagir et se faire comprendre sur leur lieu de travail.

Nous sommes également en train de développer une formation de français professionnel de l’hôtellerie et de la restauration en partenariat avec l’hôtel Onomo de Lomé.

L’hôtel a décidé de renforcer les compétences en français d’environ 25 de ses employés qui sont en contact avec le public. L’Institut a donc organisé 5 formations de 40 heures de cours en français professionnel de l’hôtellerie pour 5 groupes d’employés de l’hôtel travaillant à la réception ou en salle de restauration. En début d’année 2020, les apprenants pourront passer le Diplôme afin de certifier de leur compétences en langue française dans leur domaine.

Quels est l’intérêt du français professionnel au Togo ?

Pour le Togo, le français professionnel pour la communication orale et écrite est très important puisque le français est utilisé comme langue usuelle mais il  y a également d’autres langues parlées dans le pays. Nous avons un public francophone certes mais nous ressentons ce besoin de renforcement des compétences. Des cours de français sont donc proposés pour écrire un mail, participer à une réunion, préparer sa candidature et tout autres sujets avec lesquelles ils ne se sentent pas à l’aise en langue française.

C’est pour cela que le français professionnel est très adapté au Togo, nous visons plus particulièrement un perfectionnement dans le contexte professionnel plus qu’un réel apprentissage de la langue. Nous souhaitons continuer à développer les Diplômes avec ce public francophone car cela reste très intéressant de pouvoir valoriser leurs compétences en langue française.

commodo consequat. vel, eleifend at sit leo Phasellus ante. ut ut luctus