Menu

CCI Paris Ile de France

Publié le 8 avril 2020

Le français, une passerelle vers la diplomatie culturelle

Découvrez notre nouvelle série #JeTravailleEnFrancais. Nous avons proposé à des professionnels francophones du monde entier de partager avec nous leur usage de la langue française dans leur quotidien au travail.

Leur compétence en français est-elle un atout dans leur évolution professionnelle ? Emily Smith, Américaine, traductrice et spécialiste de l’intelligence interculturelle, nous en dit plus. 

 

Je m’appelle Emily Smith. J’aime dire que je suis Américaine, mais aussi citoyenne du monde avec une adoration pour la France. Je suis née en Californie, aux États-Unis mais j’ai grandi au Nouveau Mexique. Les langues et les cultures m’ont beaucoup influencées depuis ma jeunesse. En tant que native du Nouveau Mexique, j’ai bénéficié d’une éducation vraiment multiculturelle, qui m’a aidée à développer une perspective globale et un intérêt pour les langues et la diversité culturelle.

J’ai commencé à étudier le français à 13 ans. Pendant mes études universitaires, j’ai eu la chance d’étudier en France, à Toulouse, avec l’organisation SIT (School for International Training), dans un programme qui incluait aussi un petit stage à Figeac. Ces études en France ont été parmi les meilleures expériences de ma vie. Ce fut une période fondamentale de ma vie : elle m’a permis d’ouvrir mon esprit et mes yeux sur le monde autour de moi.

Mes études en France, les leçons de ma jeunesse, et mon éducation au Nouveau Mexique m’ont beaucoup influencée pour continuer à développer mes compétences dans les langues et la communication interculturelle. Adulte, j’ai pu utiliser ma connaissance du français pour faire des visites en français, en tant que bénévole au jardin botanique.

J’ai aussi continué mes études en français avec une spécialisation en traduction, sous la direction du Professeur Michel Pichot à l’Aquinas College. J’y ai suivi un cours de français des affaires et réussi l’examen du Diplôme de français professionnel Affaires B2, avec la Mention Bien.

Après mes études de français, j’ai créé une entreprise pour offrir mes services de traduction de textes médicaux, du français à l’anglais. Après quelques années, j’ai proposé également des services de consultation en Cultural Intelligence (intelligence interculturelle). Mes expériences en France et avec la langue française m’ont beaucoup aidée pour ce travail.

Depuis 2017, je travaille également à mi-temps pour une organisation à but non lucratif appelée World Affairs Council of Western Michigan. Le but de notre organisation est d’éduquer nos membres et notre communauté sur les affaires internationales et les relations étrangères. Grâce à ce travail, j’ai eu l’occasion de communiquer en français avec des diplomates et experts français, canadiens et africains. J’apprécie énormément cette occasion d’utiliser mon français pour créer un lien plus fort entre nous.

Ma connaissance de cette langue participe à une forme de diplomatie culturelle qui est très importante, surtout aujourd’hui. Nous habitons tous le même monde, il nous faut donc continuer à créer les liens entre les pays, entre les peuples. Les langues sont une passerelle essentielle pour le faire.

 

Dans la même série, retrouvez le portrait de Michel Eric Nouafo, Vice-président Ventes internationales

mattis venenatis, fringilla venenatis et, risus facilisis