Menu

CCI Paris Ile de France

Publié le 12 mai 2017

Une visite au Canada qui met le français à l’honneur

En avril 2017, Dominique Casanova, notre responsable du développement scientifique et numérique, s’est rendu à Ottawa et Montréal pour rencontrer nos partenaires. Il était accompagné de Joëlle Imbert, représentante du Centre de langue Française au Canada.

Le Canada a une place à part parmi tous les pays où nous sommes présents puisque deux de nos certifications lui sont particulièrement destinées : le TEF Canada et le Test d’Évaluation de Français pour l’accès au Québec (TEFAQ).

La francophonie canadienne

Parlé par environ 30% de la population, le français est une des deux langues officielles au Canada. De nombreuses initiatives ont été prises par le gouvernement pour favoriser le bilinguisme telles que :

  • le renforcement des droits linguistiques des minorités francophones hors du Québec ;
  • des primes au bilinguisme ;
  • des programmes d’éducation bilingue renforcés (programmes d’immersion) pour favoriser l’apprentissage du français chez les Québécois d’expression anglaise.

Prouver ses compétences linguistiques en français est également nécessaire pour immigrer au Canada et au Québec. L’évaluation du français se réalise notamment grâce aux tests produits par le Centre de langue française de la CCI Paris Île-de France (TEF Canada et TEFAQ). Ces tests peuvent se passer dans de nombreux centres agrées à travers le monde dont 22 se trouvent au Canada.

Rencontres avec nos partenaires canadiens

C’est dans ce contexte que Dominique Casanova et Joëlle Imbert ont rencontré nos prescripteurs ministériels et nos centres partenaires.

Renforcer l’immigration francophone

Une volonté affichée de renforcer l’immigration francophone est ressortie des entretiens avec l’immigration fédérale. Cette volonté se lit clairement à travers la réforme du système de traitement des demandes d’immigration économique appelé « Entrée express ».

Au Québec, le critère « langue française » a également été renforcé vis à vis des autres critères de selection dans le processus d’immigration.

Centres partenaires actuels et futurs

Ce voyage a aussi permis de rencontrer les centres partenaires et de développer le réseau des centres Tef et DFP. A Montréal, les visites des centres College Canada , ILSC Montréal, Point 3,  et de l’Université McGill n’ont fait que réaffirmer la force des partenariats actuels.

Des partenariats futurs sont aussi envisagés avec le Réseau des Cégeps et des Collèges Francophones du Canada (Collèges d’enseignement général et professionnel). 

Spécificités du français parlé au Canada

Mais ce séjour a également été l’occasion d’un échange d’expérience avec l’Office Québécois de la Langue française (OQLF) qui renouvelle son dispositif d’évaluation de la langue française à destination des ordres professionnels. Dans ce contexte, Dominique Casanova a présenté l’approche de l’évaluation du Centre de langue française à travers le Test d’évaluation de français et les Diplômes de français professionnel.

De même, des entretiens avec le Centre des niveaux de compétences linguistiques canadiens (CNCLC) ont permis d’échanger sur les modalités concrètes de l’utilisation du français au Canada et sur la prise en compte du statut de langue minoritaire dans la formation et l’évaluation en français. Ce centre est l’organisme normatif national qui établit les Niveaux de compétence linguistique canadiens (NCLC) pour le français et les Canadian Language Benchmark (CLB) pour l’anglais.

mi, accumsan massa mattis diam id elit. neque. pulvinar consequat.