Menu

CCI Paris Ile de France

Publié le 7 avril 2020

5 min avec Romain, chef de projets internationaux

 

► Qui es-tu et que fais-tu ?

Je m’appelle Romain Devaux, je suis chef de projets internationaux au sein de l’équipe Développement du Français des affaires. Au sein de cette équipe, mes deux collègues et moi-même œuvrons à la création de partenariats permettant le soutien à l’enseignement et à l’apprentissage du français professionnel et accompagnons le développement de l’offre de Diplômes de français professionnel et du TEF dans le monde.

Nos interlocuteurs principaux sont des universités, le réseau culturel français à l’étranger (Alliances françaises, Instituts français, Services de coopération et d’action culturelle des Ambassades), des Chambres de Commerce et d’Industrie, des réseaux d’écoles et des centres de formation en langue.

C’est un travail de longue haleine : la création d’un partenariat peut exiger plusieurs mois d’effort et implique de prendre en compte des contextes et besoins qui varient grandement d’une zone géographique à l’autre. C’est ce qui rend cette mission absolument passionnante !

► D’où viens-tu ?

Je suis né et j’ai grandi en région parisienne où j’ai également fait mes études supérieures ; c’est à cette époque que j’ai découvert le FLE.

J’ai ensuite enseigné en France, en Inde et en Grande Bretagne avant d’obtenir le poste de chargé de mission universitaire et éducative au sein de l’Ambassade de France aux États-Unis.

C’est sur le sol américain que j’ai réalisé l’enjeu que représentait le français professionnel pour les étudiants, les départements de français des universités mais aussi pour les entreprises. Sur le marché du travail américain par exemple, 22% des employeurs indiquaient en 2018 avoir besoin de collaborateurs maîtrisant le français et 17% notaient une pénurie d’employés ayant une maîtrise du français répondant aux besoins de leur activité. Le besoin est là !

► Quel est ton talent caché ?

J’adore lire, mes derniers coups de cœur sont Petit pays, Bakhita ou encore Les cerfs-volants de Kaboul, et j’ai le don de pouvoir lire très très très lentement.

C’est un vrai talent ! Cela permet de faire durer l’histoire et le suspens éternellement !

► Pourquoi, selon toi, le français est-il une force ?

L’apprentissage d’une langue étrangère ne se limite pas à l’acquisition de compétences à communiquer, c’est aussi une nouvelle façon de penser et de voir le monde qui s’offre à nous.

La langue française est parlée par 300 millions de personnes dans près de 80 États dans le monde. Maîtriser le français, peu importe son niveau, peut ouvrir de nombreuses portes aux professionnels en activité, mais également aux étudiants souhaitant s’insérer sur le marché du travail. L’heure n’est plus au bilinguisme mais au plurilinguisme, parler anglais au travail est nécessaire, parler français l’est aussi et permet en plus de se démarquer.

 

vulputate, ipsum in risus Nullam ipsum dolor. tristique eget ut dictum