Menu

CCI Paris Ile de France

Projets et rapports de recherche

Suivi des profils de notation des évaluateurs des épreuves d’expression

La variabilité des scores selon les évaluateurs pour les épreuves d’expression écrite et orale est un sujet de préoccupation constant pour Le français des affaires. Les premières études sur l’épreuve d’expression orale du TEF ont été menées par l’université de Mons en 2005. Elles ont été suivies par différents travaux portant sur la mise en évidence de profils individuels de notation et sa prise en compte dans l’accompagnement des évaluateurs. 

Le français des affaires proposera prochainement sur cette page un rapport de recherche sur la méthode qu’il développe pour rendre compte des profils de notation des évaluateurs. Cette méthode s’affranchit de contraintes liées à des modèles plus classiques et ouvre la voie à une compensation des scores résultant des évaluations pour neutraliser le biais de sévérité des évaluateurs.