Menu

CCI Paris Ile de France

Publié le 7 juillet 2020

5 min avec Ismaël, chargé de relation client

 

► Qui es-tu et que fais-tu ?

Je suis Cheik Ismaël Traoré, chargé de relation client en charge du portefeuille Afrique au Français des affaires.

Je suis donc l’interlocuteur privilégié des centres pour l’accompagnement de ceux-ci dans la gestion du TEF et du Diplôme de français professionnel sur l’Afrique.

Mon challenge professionnel est d’amener tous les centres africains à migrer vers les solutions numériques proposées par Le français des affaires ; solutions qui présentent d’énormes avantages financiers et surtout écologiques dans un monde où la sauvegarde de l’environnement est une priorité.

► D’où viens-tu ?

Je suis originaire de la Côte d’Ivoire (en Afrique de l’Ouest), pays dont la capitale Abidjan est surnommée « petit Paris » par les populations des autres États de la sous-région.

Aujourd’hui, je suis citoyen du monde de par ma pluralité culturelle acquise pendant ma carrière de volleyeur professionnel de 1996 à 2005 (4 fois champion de Côte d’Ivoire, médaillé de bronze et meilleur joueur de la Coupe d’Afrique des nations junior en 1998 à Durban, vainqueur de la Coupe nationale de Tunisie en 2001).

Mon plus beau souvenir de cette carrière est ma participation aux Jeux de la Francophonie en 1997 à Madagascar. Durant cette compétition, j’ai pu apprécier combien de fois la langue française est un facteur fédérateur de culture, de connaissances et de passions.

Le volley-ball m’a donc aidé à parcourir le monde en véhiculant un français aux couleurs ivoiriennes, comme avec l’expression « c’est demain qui est bon » pour dire « l’espoir fait vivre ».

► Quel est ton talent caché ?

En plus d’avoir été volleyeur professionnel, je suis un manager professionnel d’artistes. J’ai eu la chance de travailler avec de grands noms comme DJ Lewis (Grippe aviaire), Diam’s ou encore Mokobé du Groupe 113.

Mais mon talent le plus adoré par ma petite famille est ma cuisson spéciale du riz à l’ail.

► Pourquoi selon toi, le français est-il une force ?

Dans mon pays, la Côte d’Ivoire, nous avons 66 ethnies différentes qui aujourd’hui arrivent à fédérer autour d’une seule langue qu’est le français. Ce français s’impose comme un ancrage incontournable pour une ascension sociale et professionnelle. En somme, le français pour moi représente plus qu’une simple langue, elle est un comportement, une identité.

Le Diplôme de français professionnel illustre bien cela vu son agilité selon le type d’activité.

Aujourd’hui, je rêve d’un monde dans lequel chaque individu aurait le « luxe » de goûter aux saveurs du français.